Braque de Weimar

Braque de Weimar


Hypoplasie du cervelet
On parle d’hypoplasie du cervelet lorsque celui-ci est d’une taille inférieure à la normale.

C’est une affection retrouvée notamment chez le Setter Irlandais, le Fox Terrier à poils durs, le Chow-chow, l’Airedale Terrier…

Les symptômes sont observés chez l’animal âgé de quelques semaines, lorsque celui-ci commence à se déplacer.

On observe des troubles de l’équilibre avec des chutes, des tremblements intentionnels (c'est-à-dire qui vont se déclencher lorsque l’animal fixera son attention sur quelque chose comme manger ou boire) et un nystagmus (mouvement d'oscillation involontaire et saccadé du globe oculaire).

Il n’existe pas de traitement pour cette affection.

Puisqu’il n’y a pas d’aggravation des symptômes avec le temps le pronostic pour cette affection peut être bon si l’animal arrive à compenser les troubles engendrés par la malformation.
Syndrome méningite-artérite répondant à l'administration de corticoïdes
Les méninges sont les membranes qui enveloppent le cerveau et la moelle épinière.

Le syndrome méningite-artérite répondant à l'administration de corticoïde est une maladie correspondant à une inflammation de ces méninges qui guérit par administration de corticoïde sur une longue période.

On peut retrouver cette maladie chez toutes les races de chiens mais le Beagle, le Boxer, le Bouvier Bernois, le Braque de Weimar et le Nova Scotia Duck Tolling Retriever (retriever de la Nouvelle Ecosse) semblent prédisposés.

Les symptômes peuvent apparaître aussi bien chez le jeune que chez l'adulte. Ils se manifestent par une démarche raide, une réticence à se déplacer et de la fièvre.

Le pronostic est en général bon si les animaux sont traités précocement.
Spondylomyélopathie Cervicale Caudale
La spondylomyélopathie cervicale caudale, aussi appelée syndrome Wobbler, est une maladie pouvant être due à plusieurs anomalies (hernie discale, malformation osseuse, instabilité articulaire entre deux vertèbres …) qui vont entraîner une compression de la moelle épinière dans la région du cou.

Cette compression peut être observée en permanence ou bien se produire lorsque le cou est dans une position particulière. Cette maladie est retrouvée principalement chez les chiens de grandes races avec en particulier le Dogue Allemand et le Doberman.

Les symptômes apparaissent en général chez l'adulte. Ceux observés sont des troubles de l'équilibre (plus marqués sur les membres postérieurs), une démarche raide et des signes de douleurs avec en particulier un animal qui va résister lorsqu'on va lui manipuler le cou. Les symptômes s'aggravent avec le temps.

Le traitement de cette affection est essentiellement chirurgical. Le pronostic est variable et il dépend de la durée d'évolution des symptômes avant la mise en place du traitement ainsi que de l'importance de la compression de la moelle épinière.
Dystrophie cornéenne stromale

La dystrophie cornéenne stromale correspond à une atteinte cornéenne primaire se manifestant par des dépôts de lipides dans le stroma cornéen. L’affection est généralement bilatérale, non associée à une maladie générale ou une inflammation cornéenne.