West Highland White Terrier

West Highland White Terrier


Kyste quadrigéminal
Un kyste quadrigéminal est un kyste, c'est-à-dire une sorte de poche contenant du liquide, situé dans le cerveau (entre les hémisphères cérébraux et le cervelet) et qui va exercer une compression de celui-ci entrainant parfois des symptômes.

La taille de ces kystes peut augmenter ou rester inchangée au cours de la vie de l’individu atteint.
C’est une affection rare que l’on retrouve en particulier chez des chiens de petites races comme le Shih-tzu, le Yorkshire, le Carlin …

Les symptômes prédominants, lorsqu’ils existent, sont des crises d’épilepsie et des troubles de l’équilibre. Le pronostic pour cette maladie est variable : il est fonction de la taille du kyste et de la présence ou non de symptômes.

Un traitement chirurgical ou médical est possible.
Syndrome de malformation occipitale
Le syndrome de malformation occipitale correspond à une malformation, présente dès la naissance, de la partie postérieure du crâne.

Il y a alors inadéquation entre le volume de la boite crânienne et son contenu. Le cervelet est alors repoussé au travers de l’orifice faisant la jonction entre la boite crânienne et la colonne vertébrale.

C’est le Cavalier King Charles qui est presque exclusivement atteint par cette maladie dans l’espèce canine.

Les symptômes prédominants sont de la douleur et des démangeaisons qui toutes deux peuvent être très importantes au niveau du cou de l’animal. On peut aussi observer des troubles de l’équilibre.

C’est une maladie pour laquelle le pronostic est réservé. Il existe des possibilités de traitements chirurgical et/ou médical.
Myotonie congénitale
La myotonie congénitale est une maladie dans laquelle les muscles mettent plus de temps pour se relâcher après une contraction.

On retrouve cette maladie en particulier chez le Schnauzer nain, le Chow-chow et le Bouvier Australien dès les premières semaines de vie.

Les animaux atteints semblent tout raides lorsqu'ils se déplacent et ils ont du mal à se lever.

La masse musculaire est plus développée que chez un individu normal, en particulier au niveau du cou et de la racine des membres (avant bras et cuisse).

Certains animaux peuvent avoir du mal à manger, beaucoup saliver et avoir du mal à respirer.

Les symptômes sont exacerbés après une période de repos et lorsque le temps est froid.

Les symptômes se stabilisent vers l'âge de 6 mois à 1 an ce qui fait que le pronostic à long terme est en général favorable.

Un traitement médical existe. De plus, il existe un test génétique de dépistage.
Acidurie L-2-HG
L'acidure L-2-HG est une maladie se caractérisant par l'accumulation d'une molécule, l'acide L-2-hydroxyglutarique, dans le liquide qui baigne l'encéphale et la moelle épinière, le sang et l'urine.

Cette maladie est retrouvée chez le Staffordshire Bull Terrier, le Yorkshire et le West Highland White Terrier.

Les symptômes, qui apparaissent le plus souvent au cours de la première année de vie de l'animal, sont des crises d'épilepsie, des troubles de l'équilibre, une démarche raide, une intolérance à l'effort, des tremblements de la tête et des troubles du comportement.

C'est une maladie pour laquelle le pronostic est réservé : il y a aggravation lente des symptômes et il n'existe pas de traitement. Cependant il existe un test génétique.