Dalmatien

Dalmatien


Hypomyélinisation/Dysmyélinisation
La myéline est une sorte de gaine qui recouvre les neurones présents dans le cerveau et dans la moelle épinière.

On parle de dysmyélinisation lorsque la myéline constituant les gaines présente des anomalies et on parle d'hypomyélinisation lorsque l'épaisseur de la gaine de myéline est inférieure à la normale.

Ces deux affections sont retrouvées chez le Samoyède, le Braque Allemand, le Bouvier Bernois, le Dalmatien et le Lurcher, tous âgés de quelques semaines.

Elles sont toutes les deux responsables de l'apparition des mêmes symptômes : tremblements généralisés avec parfois des animaux incapables de se tenir debout, tremblements de la tête lorsque l'animal fixera son attention sur quelque chose (manger ou boire, par exemple) et des troubles de l'équilibre.

Les symptômes se stabilisent vers l'âge de 6-8 mois puis finissent par disparaître vers l'âge de 1 an.

Il n'existe pas de traitement contre ces affections, dont cependant le pronostic est bon.
Hypertonicité musculaire épisodique
L’hypertonicité musculaire épisodique, aussi appelée la « crampe du Scottish », est une maladie essentiellement retrouvée chez le Scottish Terrier.

C’est une maladie qui évolue par crise. Celles-ci peuvent être provoquées par le stress, l’excitation ou l’exercice.

Ces crises ne sont pas douloureuses pour l’animal. Elles durent en général une dizaine de minutes, se manifestent par des troubles de la locomotion : l’animal présente une démarche anormale, raide, il lève haut les pattes.

Dans les cas les plus graves il est incapable de se déplacer et chute.

Entre les crises les animaux ont une démarche tout à fait normale.

C’est une maladie de bon pronostic puisqu’elle n’affecte pas ou peu la qualité de vie de l’animal, et qui semble peu évolutive.

Un traitement médical peut être mis en place si les crises sont trop fréquentes et semble gêner la vie du chien.
Complexe polyneuropathie avec paralysie laryngée
Le complexe polyneuropathie avec paralysie laryngée est une maladie qui touche l'ensemble des nerfs qui parcourent le corps, avec en particulier et plus sévèrement, le nerf qui permet au larynx de fonctionner.

Cette maladie est retrouvée chez le Rottweiler, le Dalmatien et le Montagne des Pyrénées.

Les symptômes apparaissent entre l'âge de 2 et 6 mois. Du fait de l'atteinte du nerf qui touche le larynx, les animaux atteints présentent des difficultés respiratoires et font du bruit lorsqu'ils respirent. Avec par ailleurs l'atteinte des nerfs des membres, l'animal atteint va être rapidement fatigué et ne supportera pas les efforts important. Assez souvent, avec l'atteinte des nerfs de la déglutition, les animaux atteints régurgitent et font des fausses routes.

Le pronostic est mauvais du fait de l'aggravation des symptômes et de l'absence de traitement.
Surdité congénitale
La surdité neurosensorielle congénitale est une maladie due au dysfonctionnement et à la dégradation de structures nerveuses au sein de l'oreille.

Cette maladie est retrouvée chez 80 races de chiens, mais certaines races semblent être prédisposées comme le Doberman, le Pointer, le Dalmatien, l'Australian Stumpy Tail Cattle Dog, le Bouvier Australien, le Bull Terrier, le Setter Anglais, le Cocker Anglais, le Border Collie, le Dogue Argentin…

Les symptômes apparaissent dès les premières semaines de vie, mais peuvent être parfois difficile à mettre en évidence.

Les chiots peuvent être sourds d'une ou des deux oreilles. Les symptômes se manifestent essentiellement par des troubles du comportement liés à la surdité.

C'est une maladie qui n'évolue pas avec le temps et dont le pronostic est très bon malgré l'absence de traitement. En effet, les animaux atteints peuvent faire de très bons animaux de compagnie.