Boykin Spaniel

Boykin Spaniel


Collapsus induit par l'exercice
Le collapsus induit par l’exercice est une maladie décrite pour la première fois chez le Labrador Retriever.

Désormais, elle est aussi décrite chez le Chesapeake Bay Retriever, le Curly-Coated Retriever, le Boykin Spaniel et le Pembroke Welsh Corgi.

Les animaux malades sont en en général athlétiques, très joueurs.

Les symptômes apparaissent uniquement à la suite d’un exercice prolongé intense ou important. En dehors des périodes d’activité le chien est parfaitement normal.

Les chiens atteints vont présenter des troubles de la locomotion affectant au départ essentiellement les membres postérieurs, mais pouvant s’étendre aux quatre membres : troubles de l’équilibre, de la coordination pouvant aller jusqu’à la paralysie.

Après 15 à 30 minutes de repos le chien atteint est à nouveau capable de se déplacer normalement.

Les chiens peuvent vivre avec cette maladie si on modère l’exercice de façon à ne pas provoquer de crise.

Le pronostic de cette maladie est plutôt bon en l’absence de traitement, car des mesures hygiéniques suffisent à contrôler la pathologie.

Néanmoins, certains animaux sont morts lors de crises importantes, en particulier suite à une forte hyperthermie.

Il existe aujourd’hui un test génétique pour détecter la maladie.