Pembroke Welsh Corgi

Pembroke Welsh Corgi


Dystrophie musculaire liée au chromosome X
La dystrophie musculaire liée au chromosome X est une maladie musculaire du chien comparable à la myopathie de Duchenne chez l'homme.

On la retrouve chez le Golden Retriever, le Labrador, le Rottweiler, le Cavalier King Charles, le Pointer Allemand …

Les symptômes apparaissent dès le très jeune âge, vers 2-3 mois et ce sont très souvent les mâles qui sont touchés.

Les chiens atteints présentent une faiblesse locomotrice et ont du mal à se déplacer.

Les symptômes évoluent progressivement avec une dégradation progressive de la fonction locomotrice et de la possibilité de se nourrir correctement.

Comme chez l'Homme, l'atteinte cardiaque et respiratoire est observée.

Il n'existe pas de traitement pour cette maladie et les animaux décèdent en général à l'âge de 2-3 ans maximum du fait des complications cardiaques et respiratoires.

Le pronostic est donc mauvais pour cette maladie pour laquelle il existe un test génétique.
Maladie de Lafora
La maladie de Lafora est une maladie lysosomale de forme tardive. Elle est due au dysfonctionnement d'une enzyme de l'organisme conduisant à l'accumulation d'une substance, appelée polyglucosan, dans les cellules nerveuses.

Cette maladie est retrouvée chez le Basset Hound, le Caniche, le Beagle, le Teckel à poils durs, l'English Pointer et le Welsh Corgi Pembroke.

Les symptômes apparaissent à l'âge adulte et se manifestent par de l'abattement, des crises d'épilepsie, des difficultés locomotrices comme de l'ataxie.

Les symptômes d'appels de cette maladie sont des myoclonies (contractions musculaires rapides et involontaires) généralisées ou localisées à certains muscles.

Le pronostic est mauvais du fait de l'aggravation des symptômes avec le temps et puisqu'il n'existe pas de traitement spécifique. Il faut cependant traiter les crises d'épilepsie pour améliorer le confort de vie de l'animal atteint.

Il existe un test génétique pour cette maladie.
Mucopolysaccharidose de type VI
La mucopolysaccharidose de type VI est une maladie lysosomale d’apparition relativement tardive.

Elle est due au dysfonctionnement d'une enzyme de l'organisme appelée l'arylsulfatase B, ce qui provoque l'accumulation de glycosaminoglycanes dans l'organisme.

Cette maladie est retrouvée chez le Chesapeake Bay Retriever, le Corgi, le Caniche nain et le Pinscher.

Les symptômes apparaissent chez le jeune adulte et se manifestent par des déformations du squelette (notamment au niveau des articulations), une opacification bilatérale de la cornée et une insuffisance cardiaque.

Les animaux atteints sont plus chétifs que les animaux sains de la même race au même âge.

Le pronostic est réservé du fait de l'aggravation des symptômes et de l'absence de traitement. Il existe un test génétique pour cette maladie.