Rottweiler

Rottweiler


Hémivertèbres
L’hémivertèbre est une malformation vertébrale pour laquelle la partie de la vertèbre que l’on appelle le « corps » ne se forme pas correctement.

Lorsqu’une hémivertèbre est présente, la colonne vertébrale n’est plus rectiligne, mais forme un angle pouvant entraîner une compression de la moelle épinière et donc des troubles de la motricité pouvant aller jusqu’à la paralysie.

Cette anomalie est principalement rencontrée chez le Bouledogue Anglais, le Bouledogue Français et le Carlin.

Le pronostic est fonction de la gravité et de la durée de la compression de la moelle épinière. Le traitement de cette affection, lorsqu’il est possible, est chirurgical.
Dystrophie musculaire liée au chromosome X
La dystrophie musculaire liée au chromosome X est une maladie musculaire du chien comparable à la myopathie de Duchenne chez l'homme.

On la retrouve chez le Golden Retriever, le Labrador, le Rottweiler, le Cavalier King Charles, le Pointer Allemand …

Les symptômes apparaissent dès le très jeune âge, vers 2-3 mois et ce sont très souvent les mâles qui sont touchés.

Les chiens atteints présentent une faiblesse locomotrice et ont du mal à se déplacer.

Les symptômes évoluent progressivement avec une dégradation progressive de la fonction locomotrice et de la possibilité de se nourrir correctement.

Comme chez l'Homme, l'atteinte cardiaque et respiratoire est observée.

Il n'existe pas de traitement pour cette maladie et les animaux décèdent en général à l'âge de 2-3 ans maximum du fait des complications cardiaques et respiratoires.

Le pronostic est donc mauvais pour cette maladie pour laquelle il existe un test génétique.
Myopathie distale juvénile du Rottweiler
La myopathie distale juvénile du Rottweiler est une maladie dégénérative affectant les muscles des membres situés le plus loin du corps.

Cette maladie est retrouvée chez le Rottweiler âgé de quelques semaines.

Les symptômes observés sont de la faiblesse et une intolérance à l'effort. L'animal atteint peut aussi présenter des anomalies de posture ; il peut par exemple se tenir et marcher sur ses « mains » au lieu de marcher sur ses doigts.

Les symptômes s'aggravent avec le temps et il n'existe pas de traitement pour cette maladie. Le pronostic est donc assez réservé.
Méningiomes
Les méningiomes sont les tumeurs intracrâniennes les plus fréquentes.

On les retrouve essentiellement chez les races de chiens comme le Labrador, le Golden Retriever, le Berger Allemand, le Rottweiler…

La tumeur, ainsi que les symptômes, apparaissent en général chez les individus âgés d'environ 10 ans.

Les symptômes sont liés à la localisation de la tumeur dans le cerveau.

On peut notamment observer des troubles du comportement et des crises d'épilepsies.

Le pronostic de cette affection dépend du sous type tumoral et de sa localisation dans l'encéphale car l'exérèse est possible.