Rottweiler

Rottweiler


Amyotrophie spinale
Les amyotrophies spinales sont un groupe de maladies responsables de la diminution de la masse musculaire (amyotrophie).

Ces maladies sont retrouvées chez l'Epagneul Breton, le Pointer Anglais, le Berger Allemand, le Rottweiler, le Briquet Griffon Vendéen, le Saluki, le Swedish Lapland et le Cairn Terriers.

Les symptômes apparaissent chez les animaux de moins d'un an. L'amyotrophie chez les animaux atteints entraîne une faiblesse et des difficultés pour se déplacer. La perte de muscle s'accompagne d'une modification de sa composition (fibrose) qui entraîne une perte de son élasticité. On observera alors des anomalies articulaires (ankyloses). Les muscles de la respiration et du système digestif étant aussi touché les animaux atteints présentent des difficultés à respirer et à manger.

Le pronostic de ces maladies est mauvais, car les symptômes s'aggravent avec le temps et il n'existe pas de traitement.
Polyneuropathie distale sensorielle et motrice du Rottweiler
La polyneuropathie distale sensorielle et motrice du Rottweiler est une maladie due à l'atteinte des nerfs reliant la moelle épinière aux muscles.

Cette affection est retrouvée uniquement chez le Rottweiler.

Les symptômes apparaissent chez jeune adulte d'environ 2-3 ans. Les symptômes se manifestent par de la faiblesse et une plantigradie (les chiens atteints marchent sur leurs « pieds » au lieu de leurs « doigts »). Les muscles des membres sont atrophiés (de volume réduit).

C'est une maladie dont les symptômes s'aggravent lentement. Le pronostic est réservé du fait de l'aggravation assez lente des symptômes et de l'absence de traitement.
Complexe polyneuropathie avec paralysie laryngée
Le complexe polyneuropathie avec paralysie laryngée est une maladie qui touche l'ensemble des nerfs qui parcourent le corps, avec en particulier et plus sévèrement, le nerf qui permet au larynx de fonctionner.

Cette maladie est retrouvée chez le Rottweiler, le Dalmatien et le Montagne des Pyrénées.

Les symptômes apparaissent entre l'âge de 2 et 6 mois. Du fait de l'atteinte du nerf qui touche le larynx, les animaux atteints présentent des difficultés respiratoires et font du bruit lorsqu'ils respirent. Avec par ailleurs l'atteinte des nerfs des membres, l'animal atteint va être rapidement fatigué et ne supportera pas les efforts important. Assez souvent, avec l'atteinte des nerfs de la déglutition, les animaux atteints régurgitent et font des fausses routes.

Le pronostic est mauvais du fait de l'aggravation des symptômes et de l'absence de traitement.
Mucopolysaccharidose de type I
La mucopolysaccharidose de type I est une maladie lysosomale juvénile.

Elle est due à l’absence d’une enzyme (l’α-L iduronidase) conduisant à l’accumulation d’une substance appelée glycoaminoglycane dans presque toutes les cellules de l’organisme.

Cette maladie est retrouvée chez le Plott Hound. Les symptômes apparaissent vers l’âge de 4-5 mois et se manifestent par une opacification cornéenne bilatérale vers l’âge de 1 an, des troubles locomoteurs (anomalies articulaires responsables de troubles de la démarche, de boiteries avec douleur à la manipulation des articulations), une malformation de la face et une insuffisance cardiaque.

Les chiots atteints sont plus chétifs que les autres de la portée.

Les troubles mentaux, s’ils sont présents, sont très difficiles voir impossible à mettre en évidence. Le pronostic est mauvais pour cette maladie du fait de l’aggravation des symptômes, d’autant plus qu’il n’existe pas de traitement.

Un test génétique existe pour cette maladie.