Rottweiler

Rottweiler


Vacuolisation neuronale et dégénérescence spino-cérébelleuse
La vacuolisation neuronale associée à une dégénérescence spino-cérébelleuse est une maladie due à l'apparition de vacuoles dans certains neurones ainsi qu'à la mort de certains neurones dans le cerveau et la moelle épinière.

Cette maladie est retrouvée uniquement chez le Rottweiler.

Les symptômes apparaissent entre l'âge de 2 et 6 mois et se manifestent par de la faiblesse, des troubles de l'équilibre, des difficultés respiratoires, un strabisme, des tremblements intentionnels c'est-à-dire qui apparaitront lorsque l'animal atteint fixera son attention sur quelque chose comme boire ou manger (absents lorsque l'animal est au repos) et un nystagmus (mouvement d'oscillation involontaire et saccadé du globe oculaire).

Le pronostic est mauvais du fait de l'aggravation des symptômes et de l'absence de traitement.
Dystrophie cornéenne stromale

La dystrophie cornéenne stromale correspond à une atteinte cornéenne primaire se manifestant par des dépôts de lipides dans le stroma cornéen. L’affection est généralement bilatérale, non associée à une maladie générale ou une inflammation cornéenne.

Ectropion

L’ectropion correspond à une éversion du bord palpébral, exposant de façon anormale la conjonctive palpébrale. Cette malposition palpébrale concerne habituellement la paupière inférieure, souvent associée à une taille excessive de la fente palpébrale.

Kératoconjonctivite sèche

La kératoconjonctivite sèche (KCS) est due à une insuffisance lacrymale quantitative (déficience de la phase aqueuse du film lacrymal). Elle se manifeste par une kératite chronique, qui peut aboutir rapidement à des conséquences dommageables pour l’œil et la vision. Différentes formes sont décrites dans des races prédisposées : la forme dysimmunitaire est la plus répandue ; des formes précoces, congénitales, sont observées dans certaines races, avec une évolution généralement sévère.

Synonyme : Insuffisance lacrymale quantitative ; KCS ; œil sec