American Staffordshire Bull Terrier

American Staffordshire Bull Terrier


Acidurie L-2-HG
L'acidure L-2-HG est une maladie se caractérisant par l'accumulation d'une molécule, l'acide L-2-hydroxyglutarique, dans le liquide qui baigne l'encéphale et la moelle épinière, le sang et l'urine.

Cette maladie est retrouvée chez le Staffordshire Bull Terrier, le Yorkshire et le West Highland White Terrier.

Les symptômes, qui apparaissent le plus souvent au cours de la première année de vie de l'animal, sont des crises d'épilepsie, des troubles de l'équilibre, une démarche raide, une intolérance à l'effort, des tremblements de la tête et des troubles du comportement.

C'est une maladie pour laquelle le pronostic est réservé : il y a aggravation lente des symptômes et il n'existe pas de traitement. Cependant il existe un test génétique.
Encéphalopathie nécrosante subaigue
L'encéphalopathie nécrosante subaigüe est une maladie responsable d'une destruction progressive de l'encéphale.

Cette maladie est similaire au syndrome de Leigh retrouvé chez l'Homme. On la retrouve en particulier chez le Husky, le Bouvier Australien, l'American Staffordshire Bull Terrier et le Yorkshire.

Les symptômes apparaissent de façon assez brutale, en général au cours de la première année de vie.

On observe le plus souvent des crises d'épilepsie et des troubles de l'équilibre.

On peut aussi mettre en évidence un nystagmus (mouvement d'oscillation involontaire et saccadé du globe oculaire), un strabisme, des difficultés à manger, des tremblements de la tête et une faiblesse des quatre membres.

Les symptômes s'aggravent rapidement et conduisent à la mort en quelques mois.

Le pronostic de cette maladie est mauvais d'autant plus qu'il n'existe pas de traitement. Il existe cependant un test génétique.