Berger Allemand

Berger Allemand


Hémivertèbres
L’hémivertèbre est une malformation vertébrale pour laquelle la partie de la vertèbre que l’on appelle le « corps » ne se forme pas correctement.

Lorsqu’une hémivertèbre est présente, la colonne vertébrale n’est plus rectiligne, mais forme un angle pouvant entraîner une compression de la moelle épinière et donc des troubles de la motricité pouvant aller jusqu’à la paralysie.

Cette anomalie est principalement rencontrée chez le Bouledogue Anglais, le Bouledogue Français et le Carlin.

Le pronostic est fonction de la gravité et de la durée de la compression de la moelle épinière. Le traitement de cette affection, lorsqu’il est possible, est chirurgical.
Myosite des muscles masticateurs
La myosite des muscles masticateurs est une maladie auto-immune : des anticorps sont dirigés contre les muscles servant à la mastication.

Cette maladie est retrouvée en particulier chez le Berger Allemand et le Cavalier King Charles.

Elle apparaît en général chez le jeune adulte.

Les symptômes observés sont une douleur importante (les animaux résistent lorsqu'on essaye de leur ouvrir la gueule), de la fièvre, de l'anorexie, une hypersalivation et de l'abattement.

Au départ, les muscles de la mastication apparaissent très gonflés faisant sortir un peu les yeux de leurs orbites. Ce qui peut entraîner l'apparition d'ulcère sur la cornée et donc une douleur, une conjonctivite, un larmoiement …

Dans les formes plus chroniques, les muscles de la mastication diminuent de volume et deviennent fibreux, réduisant l'angle d'ouverture de la gueule.

Un traitement médical existe, mais il doit être instauré rapidement et de façon adéquate pour éviter les rechutes observées à l'arrêt de celui-ci.

Si le traitement n'est pas assez précoce, s'il est mal conduit ou en cas de rechutes, l'animal peut décéder, car avec la progression de la maladie il devient incapable de s'alimenter.

Le pronostic pour cette maladie est en général bon si le traitement médical est donc mis en place précocement et est bien mené.
Méningiomes
Les méningiomes sont les tumeurs intracrâniennes les plus fréquentes.

On les retrouve essentiellement chez les races de chiens comme le Labrador, le Golden Retriever, le Berger Allemand, le Rottweiler…

La tumeur, ainsi que les symptômes, apparaissent en général chez les individus âgés d'environ 10 ans.

Les symptômes sont liés à la localisation de la tumeur dans le cerveau.

On peut notamment observer des troubles du comportement et des crises d'épilepsies.

Le pronostic de cette affection dépend du sous type tumoral et de sa localisation dans l'encéphale car l'exérèse est possible.
Amyotrophie spinale
Les amyotrophies spinales sont un groupe de maladies responsables de la diminution de la masse musculaire (amyotrophie).

Ces maladies sont retrouvées chez l'Epagneul Breton, le Pointer Anglais, le Berger Allemand, le Rottweiler, le Briquet Griffon Vendéen, le Saluki, le Swedish Lapland et le Cairn Terriers.

Les symptômes apparaissent chez les animaux de moins d'un an. L'amyotrophie chez les animaux atteints entraîne une faiblesse et des difficultés pour se déplacer. La perte de muscle s'accompagne d'une modification de sa composition (fibrose) qui entraîne une perte de son élasticité. On observera alors des anomalies articulaires (ankyloses). Les muscles de la respiration et du système digestif étant aussi touché les animaux atteints présentent des difficultés à respirer et à manger.

Le pronostic de ces maladies est mauvais, car les symptômes s'aggravent avec le temps et il n'existe pas de traitement.