Lévrier Afghan

Lévrier Afghan


Paralysie larynée
La Paralysie Laryngée est due à l'atteinte du nerf responsable du l'innervation du larynx.

Cette maladie est retrouvée chez le Bouvier des Flandres, le Husky, le Bull Terrier, le Berger Blanc Suisse, le Labrador Retriever, le Saint Bernard, le Lévrier Afghan et le Setter Irlandais.

Les symptômes apparaissent soit chez l'animal âgé de moins de 1 an (dans le cas des formes héréditaires) soit chez l'animal âgés d'environ 7 ans (dans le cas des formes acquises d'origine inconnue).

Les symptômes se manifestent par une modification de la voix, de la toux, des régurgitations, une intolérance à l'effort, un bruit lorsque l'animal respire et des difficultés respiratoires.

Le pronostic est plutôt réservé du fait de la gravité des symptômes et de leurs conséquences. Il est possible de traiter chirurgicalement cette maladie.
Myélopathie héréditaire du Lévrier Afghan
La myélopathie héréditaire du Lévrier Afghan est une maladie dégénérative de la moelle épinière.

Elle est retrouvée uniquement chez le Lévrier Afghan.

Les symptômes apparaissent au cours de la première année de vie et se manifestent initialement par des troubles de l'équilibre et une utilisation simultanée des deux membres postérieurs donnant ainsi une allure de lapin aux chiens atteints.

En quelques semaines, les symptômes s'aggravent et on observe une paralysie des membres postérieurs (parfois aussi des membres antérieurs).

Dans certains cas les animaux présentent une incontinence urinaire et fécale. Le pronostic est mauvais du fait de l'aggravation des symptômes et de l'absence de traitement.

Le plus souvent la mort survient par arrêt respiratoire.
Dystrophie cornéenne stromale

La dystrophie cornéenne stromale correspond à une atteinte cornéenne primaire se manifestant par des dépôts de lipides dans le stroma cornéen. L’affection est généralement bilatérale, non associée à une maladie générale ou une inflammation cornéenne.

Eversion de la membrane nictitante

L’éversion de la membrane nictitante correspond à une déformation de cette structure avec un enroulement vers l’extérieur de son bord libre.