Malamutes d'Alaska

Malamutes d'Alaska


Polyneuropathies héréditaire et idiopathique des Malamutes d’Alaska
Les polyneuropathies héréditaire et idiopathique des Malamutes d'Alaska sont deux maladies très proches au niveau des symptômes et qui sont dues à la dégénérescence des cellules nerveuses composant les différents nerfs reliant la moelle épinière à l'ensemble du corps.

Ces maladies sont retrouvées chez les Malamutes d'Alaska.

Les symptômes apparaissent entre l'âge de 1 et 2 ans. Dans les deux cas on observe chez les animaux atteints de la faiblesse, des troubles de l'équilibre, une démarche en saut de lapin (mobilisation simultanée des deux membres postérieurs lors de la course), une intolérance à l'effort, des syncopes et une diminution de la masse musculaire.

Dans le cas de la polyneuropathie héréditaire, on observe aussi très fréquemment de la toux, des difficultés respiratoires, des vomissements et une modification de la voix.

L'évolution est parfois favorable dans le cas de la polyneuropathie héréditaire alors qu'elle est toujours mauvaise dans le cas de polyneuropathie idiopathique.

Il n’y a pas de traitement, mais il existe un test génétique.
Dystrophie cornéenne stromale

La dystrophie cornéenne stromale correspond à une atteinte cornéenne primaire se manifestant par des dépôts de lipides dans le stroma cornéen. L’affection est généralement bilatérale, non associée à une maladie générale ou une inflammation cornéenne.

Entropion

L’entropion est un enroulement du bord de la paupière vers l’intérieur. Le défaut s’observe sur la paupière supérieure et inférieure. Il peut être localisé à une portion de la paupière ou s’étendre à tout le bord palpébral. Dans certaines races, l’entropion de la paupière supérieur est lié à un excès de plis de peau.