Berger Australien

Berger Australien


Surdité congénitale
La surdité neurosensorielle congénitale est une maladie due au dysfonctionnement et à la dégradation de structures nerveuses au sein de l'oreille.

Cette maladie est retrouvée chez 80 races de chiens, mais certaines races semblent être prédisposées comme le Doberman, le Pointer, le Dalmatien, l'Australian Stumpy Tail Cattle Dog, le Bouvier Australien, le Bull Terrier, le Setter Anglais, le Cocker Anglais, le Border Collie, le Dogue Argentin…

Les symptômes apparaissent dès les premières semaines de vie, mais peuvent être parfois difficile à mettre en évidence.

Les chiots peuvent être sourds d'une ou des deux oreilles. Les symptômes se manifestent essentiellement par des troubles du comportement liés à la surdité.

C'est une maladie qui n'évolue pas avec le temps et dont le pronostic est très bon malgré l'absence de traitement. En effet, les animaux atteints peuvent faire de très bons animaux de compagnie.
Céroïdes lipofuscinoses neuronales
Les céroïdes lipofuscinoses sont un groupe de maladies lysosomales causées par l'accumulation de substances, appelées lipo-pigments, dans les neurones du cerveau.

De nombreuses races de chiens sont touchées par ces maladies comme l'American Pit Bull Terrier, l'American Staffordshire Terrier, le Berger Australien, le Border Collie, le Bouledogue Américain, le Bouvier Australien, le Chihuahua, le Cocker Spaniel, le Corgi, le Teckel, le Dalmatien, le Golden Retriever, le Labrador Retriever, le Schnauzer miniature, le Polish Owczarek Nizinny Dog, le Saluki, le Setter Anglais, le Terrier Tibétain et Yugoslavian Sheepdog.

Les symptômes apparaissent le plus souvent chez l'animal jeune adulte, vers 1 à 2 ans. Les symptômes d'appels sont des troubles de la vision (les animaux vont moins se déplacer, moins jouer, se cogner ….). Ces troubles visuels sont assez caractéristiques de ce groupe de maladies.

D'autres symptômes vont ensuite apparaître : troubles du comportement, crises d'épilepsie et troubles de l'équilibre.

Pour certaines races il existe une forme d'installation plus tardive pour laquelle les symptômes vont apparaître vers 4-5 ans. Dans ces formes tardives, on n'observe pas de troubles visuels.

Le pronostic de ces maladies est mauvais puisqu'il n'existe pas de traitement et que les symptômes s'aggravent avec le temps.

Des tests génétiques sont disponibles.
Dystrophie cornéenne stromale

La dystrophie cornéenne stromale correspond à une atteinte cornéenne primaire se manifestant par des dépôts de lipides dans le stroma cornéen. L’affection est généralement bilatérale, non associée à une maladie générale ou une inflammation cornéenne.

Microphtalmie

Il s’agit d’une taille anormalement petite du globe oculaire due à un défaut de développement. Cette anomalie congénitale est généralement associée à d’autres défauts de développement des structures oculaires.